Vous êtes ici : Accueil Histoire Armoiries

« Deux gueules à la porte d'argent donjonnée de trois donjons du même (qui est du fort de la Madeleine) et surmontée de deux flèches d'or passées en sautoir ».

Ainsi sont décrites les armoiries de Finhaut par l'archéologue cantonal en 1931, lorsqu'il remet à la commune son premier sceau en cuivre avec le blason nouvellement créé.



Signification
Le château représente la Porte du Valais, porte fortifiée située à la Madeleine non loin de Châtelard-Frontière. Elle permettait de fermer la frontière en cas de troubles ou d'épidémies. La population de la commune y montait la garde. Cette porte a été détruite en 1888, lorsque le canton a élargi la route des diligences reliant Chamonix à Martigny. Seuls subsistent quelques vestiges d'un mur.

Les flèches représentent le martyr de Saint-Sébastien (3e siècle), choisi comme patron de la paroisse lors de sa création en 1649. Saint-Sébastien, capitaine de l’armée romaine, fut roué de coups et jeté dans les égouts de Rome à cause de sa foi chrétienne. Recueilli et soigné, son corps sera finalement criblé de flèches. Lors de la constitution de la paroisse, Saint-Sébastien était invoqué pour se prémunir de la peste.

En savoir +