Vous êtes ici : Municipalité L'église de Finhaut

Classée monument historique, l’église paroissiale de Finhaut est un chef d’œuvre de l’art sacré du 20e siècle en Valais. Réalisée par l’architecte Fernand Dumas, elle a été consacrée en 1929.

Elle est certainement l’œuvre majeure du groupe d’artistes de Saint-Luc et de Saint-Maurice fondé en 1919. Ses membres voulaient en finir avec l’art baroque pour retrouver le cadre des premiers chrétiens. L’architecture de l’édifice est ainsi intimement liée aux artistes* qui l’ont décorée.

Notre-Dame de l’Assomption
L’église de Finhaut est dédiée à Notre-Dame de l’Assomption. Ainsi le symbole « M » de Marie est peint au-dessus des colonnes de la nef latérale mais aussi forgé dans les grilles et les supports de métal, sculpté sur les têtes de bancs et la chaire. Le « M » est encore présent au centre des vitraux de la façade nord.

Les œuvres majeures de l’église sont un triptyque peint sur la façade nord de la nef ainsi que le vitrail du Christ-Roi qui surplombe la porte d’entrée. L’église est dotée d’un splendide plafond à caissons. Après l’entrée volontairement sombre, l’or, le rouge et le bleu occupent tout l’espace. Ils se mêlent sur les parois du chœur pour donner une impression d’infini.

*Les artistes
Il s’agit d’Alexandre Cingria pour les décors peints et le vitrail principal, de François Beaud pour la sculpture sur bois, de Marguerite Naville pour les broderies, d’Eugène-Marc Dunand pour les vitraux latéraux et de Marcel Poncet pour la peinture.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

En savoir +